mardi 16 juin 2020

Les chenilles processionnaires envahissent.

Bonjour,

Dans notre région, tout le monde a (ou devrait avoir) entendu parler de ces bestioles dévoreuses de feuilles de chêne (en principe) qui colonisent essentiellement les lisières de nos forêts.
Mais, cette année, en raison principalement d'un hiver peu froid, ces insectes ravageurs ont prospéré d'une façon exponentielle. Mais, les photos parlent d'elles même. Voyez plutôt.

























A gauche, un chêne et à droite, un charme
sert de support de promenade à ces chenilles affamées.










Rassemblement sur des rameaux de chêne





Leur couleur se confond  avec celle de l'écorce mais leur nombre est important


Les poils urticants et microscopiques  de ces chenilles provoquent des démangeaisons insupportables, voire des allergies importantes, même chez nos amis les chiens. 
 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Merci aux personnes qui commentent les articles de ce blog pour qu'il soit toujours plus intéressant.